Lorsque des grands champions comme Sarah Abitbol ou Sébastien Boueilh révèlent au monde entier du sport les dérives sexuelles et viols dont ils ont été victimes, c’est une omerta qui vacille et une parole enfin autorisée pour de nombreux sportifs, jeunes ou adultes. Cette parole enfin libérée révèle l’ampleur des violences subies par certains mineurs au sein de leurs clubs et de leurs répercussions sur leurs vies d’adultes.

L’équipe de Com2crise a suivi (le 15.06.2021) la conférence organisée par Colosse aux pieds d’argile et Login sur la sensibilisation nécessaire des encadrants et bénévoles des clubs à ses sujets délicats et douloureux.

  • Comment sensibiliser les encadrants et bénévoles à la juste posture avec les mineurs ?
  • Quelle charte numérique pour les clubs ?

Autant de sujets dont doivent s’emparer les clubs, et que nous partageons sur ces pages.

Volet 1 :

Qualifier les Infractions à Caractère Sexuel et sensibiliser jeunes et encadrants

Afin de mieux prévoir et réagir à de potentiels actes sexuels et violences, il est essentiel de sensibiliser le plus grand nombre possible d’éducateurs, de formateurs, d’entraineurs, de personnes en contact avec des mineurs aux justes gestes et postures. Il est aussi important de sensibiliser les enfants eux-mêmes, quel que soit leur âge.  Le but est double : éviter les dérives mais également les accusations à tort.

Les Infractions à caractères sexuelles : distinguer atteintes et agressions

Commençons par définir les infractions à caractère sexuel (ICS) afin de mieux cerner les comportements répréhensibles légalement et inqualifiables humainement.

Ainsi, parmi les infractions à caractère sexuel sont identifiés : voyeurisme, exhibition, diffusion d’images sexuelles, harcèlement, proposition sexuelle, corruption, jusqu’à l’atteinte, l’agression ou le viol. Ces infractions qualifiées de délits ou crimes ont des conséquences durables et douloureuses pour les victimes.

Dans la continuité de l’identification des infractions à caractère sexuelles, précisons la différence entre une atteinte et une agression sexuelle.

  • Une atteinte sexuelle est tout acte sexuel entre un majeur et un mineur de moins de 15 ans, ou une personne majeure ayant ascendant ou autorité sur un mineur de plus de 15 ans ; et ce même si dans certains cas, le mineur indique être consentant.
  • Une agression sexuelle est qualifiée par tout acte sexuel subit avec violence, ou menace ou surprise ou contrainte. Les sanctions requises varient en fonction de la qualification de l’ICS.

Quelques chiffres glaçants :

  • 1 viol toutes les heures en France en 2017
  • 19700 victimes identifiées d’ICS en 2016 en France
  • Seulement 7% des viols sont dénoncés

Comment sensibiliser les jeunes et les encadrants ?

La sensibilisation des enfants commence par la reconnaissance de leurs zones intimes, et l’explication de leurs « droits » d’enfants : la douche c’est seul, ou c’est chez toi ; la photo avec un adulte c’est seulement si tes parents sont d’accord, les soins en cas de blessure sur le terrain, c’est par plusieurs personnes et pas une seule… et non tu ne fais pas la bises à ton coach, tu lui fais un check ! Et les sms de ton coach, ce sont tes parents qui les reçoivent, etc !

La sensibilisation des encadrants se fait sur deux axes : quels gestes et postures à avoir avec les jeunes (douche, soins, salutation, sms…) et comment repérer le mal être chez le jeune : le manque de motivation, le silence, l’hypersexualisation ou tout changement relationnel au sein de l’équipe.

Comment communiquer au sein d’un club en cas de suspicion ou de révélation d’ICS ?

Les équipes des clubs ne sont pas prêtes à faire face à de tels séismes humains : si l’accompagnement des jeunes victimes est du ressort de Colosse aux pieds d’argile, l’équipe de Com2Crise peut vous accompagner dans la prise de décision en situation d’urgence, la communication vers les adhérents, jeunes et adultes, vers les entraineurs et coachs, vers les Fédérations, ou les sponsors. Quoi dire, comment le dire pour concilier : présomption d’innocence, accompagnement de la jeune victime, et de son équipe, relation avec les parents, confiance des sponsors, etc. ?

Une vraie mobilisation de tous au sein des clubs, ligues et fédérations permettra de réduire les atteintes et agressions et de redonner au sport ses vraies valeurs… et aux jeunes, leur vie !

Contacter : https://colosseauxpiedsdargile.org/

Julien Heusser

 

Volet 2 : Faire face à l’impensable et pourtant le voir pour signaler et protéger les jeunes victimes et leurs encadrants

Volet 3 : Infractions à Caractère Sexuel : Le rôle amplificateur des Réseaux sociaux. Quelle charte numérique pour les clubs, et les jeunes adhérents ?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *